Bien combiner vin et repas

Pour améliorer l’expérience gastronomique, il faut savoir marier le vin et le plat. Qu’il s’agisse d’un déjeuner ou d’un dîner, la bonne combinaison du plat et du vin peut procurer une sensation gustative exceptionnelle. La préférence personnelle est le facteur le plus important lorsqu’on associe vin et nourriture.

La plupart des gens préfèrent un vin rouge puissant avec un steak et un vin blanc avec du saumon fumé, mais l’inverse est aussi possible. Outre les préférences personnelles, il existe un certain nombre de conseils à suivre pour trouver les meilleurs couplages et éviter les erreurs. Pour devenir un véritable expert, il est nécessaire de suivre une formation wset.

Quel vin pour la cuisine locale

De nombreux vins, en particulier dans le vieux monde, ont été élaborés pour s’adapter à la cuisine locale. En cas de doute sur ce qu’il faut servir, un vin local peut être un bon point de départ. On peut citer comme exemple la cuisine italienne qui est surtout à base de tomate et d’ail. Ces deux ingrédients sont très riches en acide et la majorité des vins italiens le sont également, ce qui constitue un excellent couplage.  Il en est de même pour le bœuf bourgignon et la Bourgogne rouge, les huîtres et le Muscadet et les truffes et le Barolo.

Le poids

L’un des principaux facteurs à considérer est le poids. Un vin léger corsé est adapté à un aliment léger. L’objectif de l’accord repas-vins est de faire coexister le vin et le menu et de permettre à chacun d’exprimer son caractère sans être dominé par l’autre. Pour une salade légère par exemple, il est conseillé de boire un vin plus frais comme un sauvignon blanc. D’autre part, un aliment lourd, tel qu’un risotto aux champignons serait mieux accompagné par un vin léger. Pour comprendre la notion de poids d’un vin, une formation Wset peut être nécessaire.

Cela peut vous intéresser :   Meilleur Blender chauffant – Comparatif, Tests & Avis

Intensité de la saveur

La saveur est un autre aspect important. Un vin pleinement aromatisé dominera un plat très doux et inversement. La raison pour laquelle un Barossa Shiraz (plein à la fois de saveur et de corps) convient à merveille à la viande barbecue est que le vin et la nourriture sont bien parfumés et épicés. Un vin rouge plus léger comme le Beaujoulais, par contre, ne serait pas en mesure de concurrencer le goût épicé intense des saveurs du barbecue.

L’acidité

Pour combiner un aliment acide avec un vin, ce dernier doit avoir une acidité égale ou supérieure à celle trouvée dans l’aliment pour créer un équilibre. Les gambas avec vinaigrette au citron vert, par exemple, se marieraient bien avec des vins croquants tels que le chablis, le sauvignon blanc ou le chenin blanc, naturellement riches en acidité. Un vin peu acide donnerait un aurait très neutre et plat en raison de la forte acidité de la vinaigrette au citron vert.

La douceur

Le dessert et le vin peuvent être compatibles. Les aliments sucrés ont besoin de vin sucré, sinon le vin aura un goût amer et le dessert ne montrera pas tout son potentiel.

Le vin doit être au moins aussi doux sinon plus sucré que le dessert. Les grandes combinaisons sont par exemple les desserts au chocolat et le porto rouge. Les desserts aux fruits peuvent être dégustés avec un vin blanc fruitier tel que les muscats.

La graisse

Bien qu’il ait été mentionné que les aliments lourds devraient être dégustés des vins corsés, les aliments gras sont différents. Parfois, il est préférable d’avoir un contrepoids équilibrant les vins très acides pour créer le meilleur accord. En effet, l’acide naturellement élevé dans le vin coupera le gras et rendra le repas plus léger et plus rafraîchissant.

Cela peut vous intéresser :   Trouver le meilleur storiste pour ses travaux de rénovation

Vin rouge et poisson

Les vins rouges contiennent des tanins et s’ils sont associés à certains poissons, ils peuvent créer un goût métallique et amer qui peut être assez désagréable. Il peut cependant y avoir des exceptions, les rouges qui marchent bien avec les poissons plus charnus ont peu de tanins et sont assez légers, comme le beaujolais ou le sancerre rouge.

Pour mieux maitriser le vin et ses propriétés, suivre une formation wset Paris peut s’avérer nécessaire.