protections d'assurance auto

Vous voulez changer d’assureur pour votre auto : ce qu’il faut savoir

Comment et quand changer d’assurance auto si l’on n’est plus satisfait ? Voici quelques précieux conseils avant de franchir le pas.

Comment choisir un nouvel assureur auto ?

Il serait sage de demander une soumission à plusieurs assureurs, sur la base de la couverture et des options de votre police d’assurance auto actuelle. Vous aurez dès lors une base de comparaison. Les protections d’assurance auto de qualité, à prix avantageux, que vous choisissez en fonction de vos besoins, sont nombreuses et concurrentielles. Magasinez avec précaution !

Comment faire sa résiliation ?

Avant de résilier votre police d’assurance, assurez-vous que la nouvelle couverture est entrée en vigueur. Si la couverture de votre nouvelle police d’assurance auto commence avant l’annulation de la précédente, vérifiez auprès de votre assureur sa politique de résiliation rétroactive. Résiliez toujours une police d’assurance par écrit, afin de conserver un document où la date de résiliation est inscrite.

Qu’est-ce que le remboursement au prorata ?

Lorsque vous résiliez votre police avant sa date de terminaison, votre compagnie d’assurance pourrait effectuer un remboursement au prorata du nombre de mois restants. Par exemple, si vous annulez après 8 mois une police dont la durée est de 12 mois, l’assurance pourrait vous rembourser les primes déjà payées pour les 4 mois restants. Il peut arriver, dans certains cas, que l’assureur retienne une portion du remboursement, parce que vous avez annulé votre police avant son expiration.

Qu’en est-il des pénalités ?

Les économies réalisées en optant pour une nouvelle police d’assurance peuvent compenser le montant d’éventuelles pénalités. Sinon, vous pouvez choisir d’attendre la date de renouvellement de votre police avant de procéder au changement. Si vous avez décidé de ne pas renouveler votre police d’assurance, vous devez aviser votre assureur. Vous pourriez vous exposer à défaut à une pénalité pour annulation ou pour non-paiement de prime, selon les différents contrats.

À quoi faut-il encore faire attention ?

En changeant d’assureur auto, certaines dispositions, comme la clémence pour un premier accident, pourraient ne pas vous suivre. Vous devrez veiller à ce que la nouvelle compagnie d’assurance vous propose un tarif calculé à partir de ce qui est inscrit à votre dossier de conducteur. En changeant d’assureur, vous renoncez aussi à tous les rabais que vous avez reçus précédemment et aux rabais consentis lorsque vous souscrivez à plusieurs polices auprès du même assureur. Enfin, si vous passez par un courtier, sachez qu’il est là pour vous conseiller au mieux.
N’hésitez pas à lui poser vos questions !