Dossier sur les cymbales de batteries

Dossier sur les cymbales de batteries

Il existe cinq éléments de base d’une batterie. La caisse claire qui rajoute de la rythmique au morceau joué. Il y a ensuite les Toms avec de plus gros fût et la grosse caisse pour les sons plus graves afin de donner plus de chaleur. Les charlestons sont également des éléments essentiels. Elles forment avec les crashs et les rides, l’ensemble des cymbales.

Un instrument en perpétuelle évolution

La cymbale fait donc partie de la catégorie des instruments de percussions dites « idiophones ». Cela signifie qu’il produit du son à l’aide de son corps même contrairement aux instruments à vent. Il s’agit d’un disque fait à partir d’un alliage de métaux spécifiques. Le plus connu reste le Bronze. En réalité, aucun modèle de cymbale n’est conçu avec cette matière.

Il s’agit d’un raccourci de langage dû à la couleur. C’est en fait une fusion entre le cuivre et d’autres métaux disposant d’une bonne résonnance à l’exemple du Nickel et de l’étain. Pour lui donner un son acoustique un peu particulier, on perce un trou à son centre. Chaque artisan dispose de sa propre méthode de confection, ce qui explique pourquoi, aucune ne ressemble à une autre, à l’exemple des cymbales meinl (voir).

À chaque marque et batteur sa cymbale

Il est important d’avoir un bon nombre de cymbales de différentes tailles pour la batterie. La très grande majorité des fabricants utilisent encore une méthode de martelage traditionnel. La qualité sonore de cet instrument dépend également de la baguette ou de l’objet avec lesquels joue le batteur.

On la qualifie ainsi d’inharmonique. Particulièrement pour les crashs, elles donnent de l’accent à la musique et cela durant les changements de la procession des morceaux. La ride s’accompagne du métronome pour contrôler le tempo. Il peut remplacer le Charley dans certains cas, mais avec plus de rondeur. Pour le choix de telle ou telle variété, tout dépend des goûts de chacun. Il est assez enrichissant de tester les marques les plus populaires.